Les histoires érotiques (et plus coquines encore)

Les récits, nouvelles et autres histoires de sexe à lire discrètement pour se faire plaisir

L'exhibitionniste en moi

Non classé Fantasme, Sexe consensuel, Exhibitionnisme, Femme exhibitionniste, Femme seule, Masturbation, École, Voyeurisme, Jeune

Je m'appelle Sandrine. J'ai 19 ans et je suis exhibitionniste, j'aime quand les gens me voient, et quand ils me voient, ça me donne un sentiment inexplicable, j'ai deux jeunes frères et une grande sœur, maman et papa travaillent très tard au bureau, et ma sœur prend le risque de rester dehors tard avec son petit ami James. Mes deux frères, soit jouent à leurs jeux vidéo, soit vont à leur entraînement de base-ball après l'école.

La chambre de ma sœur est en bas des escaliers et ma chambre est en face de celle de mes frères, au premier étage. La chambre de nos parents est adjacente à la cuisine, et la chambre de grand-mère est en face de la chambre de nos parents. Mais elle est décédée l'année dernière. Parfois, quand elle me manque, je vais dormir dans sa chambre.

Quand il n'y a personne à la maison, je me mets nu et je me promène dans la maison. Parfois, je joue avec moi-même. Ou bien je me déplace dans la chambre de chacun, j'utilise son lit et je me masturbe. Et je pense qu'ils me marchent dessus pendant que j'ai un orgasme, et me rejoignent ou me baisent à la place. Mais, toutes les excitations se terminent avec l'orgasme. Donc, je quitte leur chambre, en nettoyant ma présence. Parfois, je m'allonge dans le salon pour regarder la télé. Je voulais qu'ils m'attrapent nu, tous. Mais j'ai toujours peur de ce qu'ils vont penser de moi s'ils le découvrent vraiment.

Quand j'étais plus jeune, ma soeur et moi partagions la chambre. Elle est beaucoup plus âgée que moi, alors elle se masturbait beaucoup. J'entendais le bruit de sa main qui bougeait dans sa chatte, j'étais très curieux de savoir pourquoi elle mettait toujours autant de temps à sortir de la salle de bains.

Une fois, je me suis réveillé au milieu de la nuit et je n'ai pas trouvé ma sœur dans son lit. J'ai vu de la lumière venant de la porte de la salle de bain. La porte n'était pas fermée à clé, alors j'ai ouvert la porte pour aller aux toilettes. Mais j'ai trouvé ma soeur nue, rebondissant sur un gode collé au mur de la salle de bain. Ce gode était presque aussi gros que ma jambe. Elle gémissait fort et ses seins sautaient de haut en bas. Elle était en train d'avoir un orgasme quand j'ai ouvert la porte, elle m'a vu et a commencé à me crier dessus. "Comment oses-tu me marcher dessus comme ça, sors de ma salle de bain maintenant. Espèce de salope perverse et stupide". Je ne connaissais même pas le sens de "salope" et l'heure.

Alors, le lendemain matin. Elle a tout dit à maman. Et maman m'a aussi crié dessus. Mais, j'étais là et je ne savais même pas ce que j'avais fait de mal. Alors grand-mère est entrée et a arrêté ma mère. Elle lui a crié "c'est juste une gamine, elle ne savait même pas ce qu'elle faisait", a dit mamie, et s'est tournée vers Alice (ma grande sœur) et lui a crié "et toi, petite chatte, si tu veux te faire foutre la prochaine fois, ferme cette putain de porte, retourne dans ta putain de chambre". Espèce de pute". Ma soeur et ma mère étaient là, en état de choc, en nous regardant, moi et ma grand-mère.

Puis grand-mère m'a pris la main et m'a dit : "Viens, mon petit ange. Viens avec moi, tu dormiras avec moi à partir de maintenant et je te donnerai ta propre chambre l'année prochaine pour ton anniversaire, ok, viens". J'ai alors demandé à ma grand-mère ce qui s'était passé, et ce que j'avais fait de mal, elle m'a dit "tu n'as rien fait de mal, mon ange, c'est la faute de ta soeur". Elle s'est mise à rire et a dit "ce n'était pas le pipi de ton ange, il est en caoutchouc", puis elle m'a tout expliqué sur les règles, les femmes, les hommes, la masturbation et le sexe. Elle m'a dit qu'à partir de l'année prochaine, j'aurai peut-être mes premières règles aussi.

Après mes premières règles, ma grand-mère m'a dit ce qu'il fallait faire et ce qu'il ne fallait pas faire. J'ai ensuite aidé beaucoup de mes amis à avoir leurs premières règles aussi. Assez de mes anciens étages .

Laissez-moi vous raconter comment je suis devenue une exhibitionniste.

Un jour, j'étais dans les toilettes de l'école et j'ai entendu quelqu'un gémir. Et la voix venait d'une des toilettes, alors j'ai attendu que cette personne sorte. Et c'était Emily, ma meilleure amie. Elle regardait du porno sur son téléphone et se masturbait. Avant ce jour, je n'avais jamais fait de mastubation. Quand Emily m'a vu, elle a eu peur et m'a regardé en état de choc. Je lui ai demandé quel était ce bruit qu'elle faisait. C'était ma meilleure amie, alors elle a tout renversé. Et elle m'a montré un porno pour la première fois.

C'était quelque chose que je n'avais jamais vu de ma vie. J'avais l'impression de pécher, mais le fait de le regarder me donnait des picotements dans la chatte. Ma main a automatiquement traversé ma jupe et je me suis mis à me frotter la chatte. Mes tétons sont devenus durs et ont poussé de mon T-SHIRT, et étaient très visibles. J'ai commencé à me mordre la lèvre inférieure et j'ai commencé à me frotter lentement autour du clitoris. C'était comme une décharge électrique qui traversait ma chatte jusqu'à mes tétons et dans tout mon corps. Emily a mis la vidéo en pause et m'a regardé pendant une seconde.

J'ai senti des lèvres se fermer et j'ai ouvert les yeux, c'était Emily. Au moment où ses lèvres douces ont touché les miennes, j'ai senti une secousse qui courait de la colonne vertébrale à ma chatte. Pendant un instant, j'ai voulu la repousser, mais c'était si bon que j'ai commencé à l'embrasser en retour. Nous nous sommes embrassés pendant 3 minutes et elle s'est éloignée. J'étais dans un état de mini orgasme et ma chatte était toute mouillée. J'ai ouvert les yeux et je lui ai demandé pourquoi elle avait touché ma chatte à travers ma jupe, son toucher m'a un peu choqué et j'ai gémi un peu, puis elle a frotté son doigt. Et un cordon de liquide transparent était sur son doigt. "Et bien. Quoi que ce soit, j'ai l'impression que ça vous a plu", dit-elle avec son sourire malicieux.

Elle a ensuite dit "on va coucher la dernière classe et quitter l'école". Je connais un endroit où nous pouvons être seuls". J'ai dit oui à son intention. Nous avons quitté l'école en douce pour aller chez elle. Je lui ai demandé "c'est chez toi, je pensais que tu m'emmenais dans un endroit secret". Elle m'a répondu "c'est mon endroit secret, ma famille ne viendra pas avant demain et ma baby-sitter ne vient pas aujourd'hui, donc tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites". Puis elle a ouvert sa maison et a couru dans sa chambre. Elle a posé son sac sur la chaise et a commencé à se déshabiller.

La regarder se déshabiller me mouillait. Elle était complètement nue, sa chatte était rose et elle était rasée, elle avait un bonnet C. J'étais assise sur son lit, elle s'est approchée de moi et s'est assise sur mes genoux, face à moi, et elle a commencé à m'embrasser. J'ai embrassé un garçon une fois et je savais embrasser. J'ai donc commencé à utiliser ma langue et nous nous sommes embrassés pendant un certain temps, puis elle a lentement fait courir sa main de mon visage à mes seins et a commencé à les sentir. J'allais avoir mon orgasme juste en touchant mes tétons. Puis elle a lentement attrapé les extrémités du t-shirt et l'a enlevé là où j'étais torse nu. J'avais plus que le bonnet C, donc ils étaient plus gros qu'Emily.

Ensuite, elle a enlevé ma jupe et l'a tirée jusqu'au bout de mes jambes et l'a jetée par terre. Elle m'a demandé si je m'étais déjà masturbée, j'ai bougé ma tête dans le déni. "Alors laisse-moi t'apprendre ça d'abord", a-t-elle dit. Elle s'est assise à côté de moi sur le bord et m'a montré comment se frotter la chatte. Puis j'ai essayé de faire courir mon doigt comme la fille dans le porno et comme si Emily le faisait. La sensation a commencé au bout d'une minute et j'étais en état de plaisir. Le plaisir que je n'avais jamais ressenti dans ma vie. 

Chaque seconde qui passait faisait augmenter la sensation. Emily à côté de moi me regardait me frotter la chatte et je la regardais se frotter. C'était la bête de la vie. Après quelques minutes, la sensation a commencé à m'échapper. Ma respiration a commencé à augmenter et tout mon corps tremblait. Je voulais m'arrêter mais la sensation était si bonne. Que je voulais juste que ça continue encore et encore. Je me suis allongée sur le lit et mes orteils se sont retrouvés enroulés dans le drap de lit. J'ai commencé à gémir fort "AAAAAAAHHHHHHHhhhhh......" Et j'ai eu mon tout premier orgasme : tout mon corps tremblait et je rebondissais sur le lit. Après quelques minutes, la sensation a diminué et j'étais engourdie, je ne pouvais plus bouger aucune partie de mon corps et. Emily a aussi eu son orgasme.

Elle m'a regardé et m'a demandé. "Comment c'était ? J'étais allongée sur son lit, totalement nue et je respirais fort. J'ai dit : "Je ne sens plus mes jambes, c'est la chose qui m'est arrivée depuis que je suis en vie" Emily a souri et a commencé à marcher vers la porte. "Où allez-vous ? Je lui ai demandé " à la cuisine ", elle a dit " j'ai soif de tout ce que je veux de l'eau " et a ouvert la porte " tu vas comme ça. Tu n'avais rien sur toi", lui ai-je dit. Elle m'a souri " il n'y a personne à la maison et à côté je reste tout le temps nue quand je suis seule, ne fais pas ça " j'étais choquée et j'ai dit " non, je ne fais pas ça ".

"Eh bien, vous devriez essayer, ça fait du bien, venez avec moi et profitez du sentiment de liberté", dit-elle en se dirigeant vers la cuisine. Je l'ai suivie et je suis sortie d'elle comme si quelqu'un allait m'attraper. En la suivant jusqu'à la cuisine, je craignais constamment que quelqu'un nous attrape, mais il n'y avait personne. Nous sommes entrés dans la cuisine et elle a sorti une bouteille de jus d'orange du réfrigérateur. Pendant qu'elle le versait dans les verres, j'ai sauté et je me suis retrouvé sur le comptoir de la cuisine. Il faisait froid et je n'avais jamais senti quelque chose toucher ma peau comme ça, mon cul touchait le comptoir et je pouvais sentir la froideur sur ma chatte. J'ai souri à Emily et je lui ai dit : "Tu avais raison, c'est la meilleure sensation. Et je vais être nue dès que j'aurai l'occasion d'entrer chez moi aussi."

Nous sommes restés nus toute la journée, puis j'ai appelé mes parents pour les informer que je resterais chez Emily. Cette nuit-là, on s'est masturbés toute la nuit. Le lendemain matin, quand je me suis réveillé, j'ai vu Emily dans la salle de bain en train de prendre une douche, j'ai ouvert la porte et je l'ai rejointe. Nous nous sommes embrassés. Puis on s'est fait sauter et on a eu un orgasme. Quand nous sommes sortis, Emily a déplacé les rideaux et est entrée dans l'armoire. Pour se changer. J'étais mouillée, alors je me suis trempée avec une serviette en me regardant dans le miroir. Puis j'ai vu dans le reflet qu'un vieux type me regardait, et j'ai eu peur. Et j'ai commencé à penser qu'il me regardait vraiment. Et j'ai observé qu'il me regardait. C'était bizarre parce que quelque chose en moi voulait qu'il continue à me regarder. Je n'ai pas essayé de me cacher, j'ai juste continué à tremper mes cheveux mouillés. J'avais l'impression d'avoir des papillons dans mon estomac et dans ma chatte. J'ai vu son reflet dans le miroir, alors je me suis tournée vers la fenêtre et je me suis dirigée vers lui.

Je ne sais pas pourquoi je faisais ça, mais j'avais la sensation que quelqu'un me regardait. Ma chatte a commencé à être mouillée. Quand j'ai regardé par la fenêtre, l'homme s'est caché derrière le mur. Je l'ai vu, alors je me suis tenu là pour qu'il puisse jeter un coup d'oeil. Quand il a regardé, il a fait semblant de regarder de l'autre côté. J'étais nue, debout à la fenêtre, et je regardais de l'autre côté. J'ai pris ma culotte et j'ai commencé à la porter très lentement pour lui faire un spectacle. J'ai porté tous mes vêtements. Puis je suis retournée à la fenêtre et j'ai fait un clin d'œil à l'homme. C'était le voisin d'Emily. Je lui ai fait signe et il m'a fait signe de revenir. Il a bougé la tête en signe d'approbation, alors que je lui demandais si le spectacle lui plaisait. Puis Emily est sortie et a demandé "à qui tu parles ? "J'ai dit "ton vilain voisin" et j'ai souri "oh... mon Dieu... tu as posé pour lui ?" Emily a demandé : "Oui, il me regardait, alors je me suis montré un peu plus petit" et j'ai dit : "Mon Dieu... Sandrine, tu es donc une exhibitionniste ?" Elle a demandé "je suis quoi ? "Je lui ai demandé de revenir, elle a répondu "une exhibitionniste qui aime montrer son corps aux gens"

im a quoi"

Eh bien, je suis peut-être un exhibitionniste. C'est ainsi que j'ai appris que je suis un exhibitionniste. 

D'autres histoires de cul à dévorer :