Les histoires érotiques (et plus coquines encore)

Les récits, nouvelles et autres histoires de sexe à lire discrètement pour se faire plaisir

Maman adorent les jeunes hommes

Non classé Fiction, Sexe consensuel, Femme exhibitionniste, Homme / Femme plus âgée, massage, Masturbation, Sexe oral, Plan à trois

Nous étions proches, mais elle ne m'a jamais dit ce qu'elle voulait vraiment sur le plan sexuel. Deux de mes copains vivaient à côté. C'étaient des garçons de la campagne et je les appelais "âne 1" et "âne 2", je les appelais les "frères ânes". Ils parlaient ouvertement de qui allait baiser ma mère en premier, maintenant que mon père était parti. J'ai ri et je leur ai dit que ma mère avait des tonnes de mecs à qui elle pouvait s'adresser. "Rêvez de vous les gars." Je leur ai dit. Ils m'ont ignoré et ont désiré ma mère.

J'ai dit à ma mère que 1 et 2 la désiraient. On a ri... mais elle a dit qu'ils étaient mignons. Je lui ai dit : "Maman, ce sont les deux gars les plus stupides de l'école." Elle m'a dit : "Je m'en fiche, je les trouve toujours mignons."

Mes pensées secrètes étaient que si quelqu'un devait faire l'amour avec ma mère, ce serait....moi.

Maman....
...bien sûr les compliments étaient toujours gentils, mais j'avais une faiblesse cachée. (J'aimais bien les jeunes adolescents.) Je n'avais jamais fait un geste à Eric quand son père était là, mais c'était très difficile de ne pas le faire. Maintenant, tout avait changé, et je devenais excitée chaque fois que je pensais à Eric ou que je le voyais... et ses amis adolescents m'excitaient aussi.

Maintenant, j'étais libre de poursuivre ce que je voulais, mais je devais être très prudente et ne pas causer de problèmes à Eric. Eric m'avait dit beaucoup de choses sur ses amis adolescents. Ils se branlent en cercle, jouissent sur des photos de filles et, bien sûr, se branlent en souhaitant avoir des relations sexuelles avec......moi. Son histoire m'a tellement excitée que j'ai dû aller dans la salle de bain et me doigter en secret. Je lui ai caché mes réactions et je ne pense pas qu'il l'ait jamais su.

Son histoire m'a fait rêver qu'ils couchaient avec moi, même Clyde et Jerry, ou 1 et 2, comme il les appelait. J'ai aimé mes rêves car le père d'Eric buvait trop et m'ignorait. Maintenant, j'ai prévu de satisfaire mes désirs... à partir de... ce soir.

Je me suis douchée et j'ai pris plaisir à toucher mes propres seins et j'ai frotté ma chatte avec du savon. J'ai fini et j'ai mis mon peignoir.

Je suis allée dans ma chambre et j'ai commencé à tourner la lumière quand j'ai remarqué la lumière de ma fenêtre latérale. J'ai fait ouvrir les rideaux. La chambre des années 1 et 2 était en face de la mienne. J'ai jeté un coup d'œil sur le côté. J'ai vu qu'ils se battaient pour une paire de jumelles. Ces petites merdes avaient regardé par la fenêtre de ma chambre. J'ai souri et je les ai regardé éteindre leur lumière. J'ai décidé de m'amuser un peu. J'ai allumé une veilleuse.

Je suis resté près de la fenêtre et j'ai commencé à sentir mes seins à travers mon peignoir. J'ai fait semblant, j'ai fermé les yeux et j'ai bougé la tête en extase. J'ai laissé ma robe s'ouvrir et j'ai commencé à frotter mon buisson blond. J'ai écarté mes jambes et je me suis enfoncé le doigt dans la chatte. J'ai bossu mon doigt puis je me suis éloigné de la fenêtre. Je savais que je leur avais donné tout un spectacle.

Je suis allée tranquillement dans la chambre d'Eric. Sa porte était ouverte et il était sur son ordinateur. Il me tournait le dos, alors je me suis approché discrètement derrière lui. J'étais tellement nerveuse que je me laissais toujours guider par les mecs, et non par eux. Il avait le son et je l'ai regardé cliquer sur une vidéo "Mom an Son"... enfin... c'était parfait. Une femme séduisait son fils. Elle l'a mis sur un canapé et a senti sa jambe. Il était timide alors qu'elle lui défaisait son pantalon. Elle a sorti sa bite et a commencé à la sucer. Il s'est finalement penché et a senti ses seins.

J'ai observé la réaction d'Eric. Il a commencé à sentir sa propre bite. Je me suis figée. Et s'il se mettait à se frotter la bite. Il avait sur son caleçon avec cette porte à pipi en velcro. Je tremblais à l'intérieur. J'avais prévu de lui demander de brosser mes longs cheveux blonds mouillés pour l'inciter à s'exciter. Ce n'était pas nécessaire maintenant. La vidéo de la mère et du fils a commencé à se mettre à nu. Il a commencé à la mettre sur le dos et à lui lécher la chatte. Elle a gémi et s'est tortillée.

J'ai commencé à dégouliner, ma chatte était si chaude en regardant ça. Le jeune homme a levé ses jambes et a commencé à baiser sa mère.

Eric a mis la vidéo en pause. Il s'est retourné et a sauté en me voyant. "Aw maman, tu m'as fait une peur bleue !" J'ai mis ma main sur son épaule pour le calmer. Il avait une grosse bosse dans son caleçon, qu'il a rapidement recouverte. Je me suis assis avec précaution sur ses genoux. J'ai chuchoté : ("...regardons ça ensemble.") Il s'est figé. J'ai tourné la chaise, cliqué sur la vidéo et me suis appuyé sur lui. J'ai senti sa bite sous ma chatte, toute chaude et grosse. J'ai pris ses mains tremblantes et les ai posées sur mes seins.

Le mec a continué à baiser sa mère pendant qu'elle gémissait et s'amusait vraiment.

Eric.....

J'étais sous le choc de la meilleure sorte. Ma bite était dure comme un roc et entre les jambes de maman. Mes mains sentaient ses seins pleins, les seins que je n'avais fait que rêver de sentir. Mes couilles bougeaient alors qu'elle se tordait légèrement sur ma bite. Que s'est-il passé ? ...tout ça.... depuis combien de temps voulait-elle faire ça ? Je m'en fichais, elle était sur moi et j'étais si près de jouir que j'espérais ne pas m'embarrasser.

Maman......

...maintenant, Eric s'habituait à ce qui se passait. J'ai fermé les yeux un peu pour profiter de ses mains sur mes seins. Je pouvais sentir son coeur battre et nos deux halètements. Je pouvais sentir son pouls dans sa bite entre mes jambes.

Le fils dans la vidéo a sorti sa bite et a commencé à la soulever. Il a tiré du sperme sur la chatte de sa mère. Elle gémissait et se tortillait. J'ai senti Eric sauter.

J'ai senti une humidité supplémentaire entre mes jambes. Il avait du sperme dans son caleçon. J'ai remonté ma robe de chambre, je me suis baissée et j'ai caressé sa bite mouillée.

La sensation de sperme chaud sur ma main m'a coupé le souffle. Je l'ai caressée et j'ai joué avec elle pendant qu'il tirait encore une fois sur mes doigts. C'était chaud alors que je me tortillais et que j'avais un orgasme. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas eu un orgasme aussi bon.

Je me suis penchée en arrière et j'ai apprécié qu'Erick tâte maintenant mes seins nus. Je l'ai juste laissé jouer et dériver jusqu'à ma chatte mouillée. Ses doigts ont trouvé mon clitoris pendant qu'il le frottait. J'ai ouvert les jambes en grand alors qu'il glissait ses doigts dans ma chatte. Je commençais enfin à satisfaire mes désirs avec un bon départ. Je l'ai caressé alors qu'il se sentait au fond de ma chatte. Je me suis sentie si bien que j'ai eu la tête légère. Le fait qu'un adolescent me sente et me fasse sentir si excité a été un bon début.

Le moment était venu d'emmener Eric dans ma chambre.

Je me suis levée et j'ai pris sa main. Je l'ai emmené dans ma chambre. J'ai laissé la veilleuse allumée et....attends....je vais laisser les rideaux ouverts. J'ai eu une grosse secousse de la chatte en pensant à 1 et 2 qui nous espionnaient et à ce qui allait se passer.

Eric......

Le changement de maman était mon fantasme qui se réalisait. Elle a chuchoté : ("...déshabille-moi.") Oh mon Dieu, j'étais excitée quand j'ai enlevé sa robe. Elle a baissé mon caleçon et l'a enlevé. Nous étions maintenant face à face. Ma bite était dure comme un roc quand elle la caressait. Elle s'est assise sur le lit et m'a tiré vers elle. Mes jambes ont tremblé quand il a commencé à embrasser ma bite. Je me suis penché pour sentir ses beaux seins.

Elle m'a lentement léchée et s'est mise à me sucer la bite. Elle a joué avec mes couilles et s'est ensuite arrêtée. Elle s'est retournée sur le lit et m'a tiré sur elle. Elle a levé ses jambes comme la mère dans la vidéo. Elle a guidé ma bite dans sa chatte chaude et humide.....

Numéro 1 et 2......

1 "Oh jez.....putain....Eric est en train de baiser sa propre mère ! Ce bâtard chanceux !"
2 "Laisse-moi voir....oh putain...il n'est pas dans sa mère. Si elle le laisse la baiser, elle me laissera la baiser.

Maman....

Je me demande si 1 et 2 ont aimé le nouveau spectacle qu'ils ont eu. L'idée de les voir regarder me rendait encore plus sexy. Je sentais enfin la bite d'Eric en moi. Je sentais ses bras forts et je sentais son corps excité, comme le mien. Il a tenu mes seins serrés et a commencé à me pomper profondément. Je me suis ajustée pour que sa bite frotte sur mon point G. J'ai frotté mon clitoris et je l'ai laissé m'embrasser.
 

Nos langues se sont déchaînées lorsque nous avons tous les deux commencé à atteindre le sommet. C'était ce que je voulais depuis le début. Beaucoup d'énergie d'adolescent qui me vient. J'ai serré ma chatte sur sa bite et je l'ai tenue. Nous avons tous les deux gémi alors que je sentais ce que je voulais. Le sperme chaud qui me tirait dessus... encore et encore. J'ai commencé à m'évanouir un peu car ça faisait tellement de bien. Un corps d'adolescent chaud qui me pompait était génial alors que je tremblais et me tortillais pour en profiter encore et encore. J'ai adoré la sensation de sperme chaud qui coulait le long de ma fente. Oh mon Dieu oui....j'étais en route pour avoir toute la bite d'ado que je voulais.

Erick a été faible avec moi mais il a continué à me donner du sperme... J'ai serré sa bite jusqu'à ce que je ne puisse plus la resserrer... Nous nous sommes tous les deux endormis lentement avec sa bite mouillée au fond de moi.

Eric m'a raconté bien plus tard comment 1 et 2 ont réagi au fait de nous avoir baisés. Il a ri et m'a dit qu'ils s'étaient branlé en nous regardant et qu'ils avaient tiré du sperme sur le sol de leur chambre. Cette histoire m'a tellement excitée que j'ai tout prévu pour eux deux.

Eric.....

Je suis devenu un peu possessif envers ma mère. Je la voulais pour moi toute seule.....mais......je peux dire qu'elle voulait plus de choses. Elle me posait des questions sur mes amis, sur leur vie sexuelle et sur les filles qu'ils baisaient. J'ai remarqué qu'elle s'excitait quand je lui racontais des trucs. Elle voulait en savoir plus sur les gangs, les filles faciles et les footballeurs qui baisaient avec beaucoup de filles. (J'ai inventé des trucs aussi, juste pour l'exciter avant de baiser.) Elle m'a posé des questions sur 1 et 2 et sur leurs copines. Ils ont tous les deux des petites amies de la campagne, mais je pense qu'ils ont menti sur le fait de les baiser. Tout ce dont ils ont parlé....c'est de ma mère. Je n'ai su que plus tard qu'ils nous avaient regardé baiser le premier soir.

Maman......

J'ai attendu le bon moment. Les parents de 1 et 2 étaient partis pour le week-end et Eric était parti en camp pour la nuit. J'ai mis mon short le plus court, sans soutien-gorge, et je suis allée les voir. Ils étaient tous les deux assis dans leur garage. Je me suis glissée à l'intérieur et j'ai dit : "Je me sens seule, pourquoi ne pas venir me voir ce soir ?" Ils ont souri et se sont regardés. J'ai marché derrière eux et j'ai passé ma main sur leurs épaules. J'ai mis mon déhanchement le plus sexy et je suis sorti. Je les ai entendus dire : "Ok, on sera là à la nuit tombée."

À la nuit tombée, j'avais mis ma robe et la maison était prête pour eux. Ils sont venus et se sont assis de chaque côté de moi. J'ai commencé à entrer. Je leur ai dit que j'avais vraiment besoin d'un bon massage du dos par deux types forts. J'ai laissé tomber ma robe sur mes épaules pendant que les deux hommes me frottaient le dos. J'ai gémi et je les ai conduits jusqu'à ma chambre. J'ai adoré leur sourire et leur respiration, tout excités. Je me suis assis sur le lit et j'ai dit que je me suis bien frotté le dos et pourquoi ils n'ont pas enlevé leur chemise. Nous sommes tous montés sur le lit et ils m'ont fait face comme si j'étais sur le devant. J'ai mis mon bras autour d'eux et j'ai commencé à leur frotter le dos. Ils ont tous les deux frotté le mien, car nous étions tous très excités. Je leur ai demandé de me frotter les fesses et les jambes aussi. J'ai senti deux hardons sur le côté de mes jambes alors qu'ils me sentaient bien.

Je me suis retourné lentement et j'ai ouvert ma robe. J'ai chuchoté : ("....il faut aussi frotter mon devant.") J'ai senti quatre mains tremblantes commencer à me toucher les seins. J'ai commencé à gémir et à jouer avec leurs cheveux. Ils étaient vraiment chauds maintenant, comme je l'ai dit : ("....plus bas.") Leur main a dérivé vers ma chatte mouillée. Elles se sont relayées pour me doigter lentement. Je me suis glissé lentement sur le numéro 1 de mon dos. J'ai dit : ("...défais ton pantalon.") Ils ont fait aussi vite qu'ils ont pu. J'ai tiré le numéro 2 sur le dessus en me faisant face. J'ai senti deux hardons durs. Les deux entre mes jambes. J'en ai guidé un dans ma chatte, puis un autre. Ils ne savaient pas quoi penser, mais les deux ont vite commencé à me baiser en même temps....juste ce que je voulais.

C'était une première pour moi, mais un vieux fantasme. Etre baisé par deux mecs, tous les deux dans ma chatte. C'était un choc de voir à quel point c'était serré, mais je me sentais tellement bien. On s'est tous adaptés et ils se sont lancés dans l'aventure alors que je gémissais et qu'ils halettaient. Ils se sont déchainés en moi. Putain, c'était profond et ça accélérait. Le lit sautait du sol avec l'action. J'étais euphorique comme jamais auparavant. J'ai essayé de serrer leurs bites mobiles, mais c'était si serré que je n'en avais pas besoin. Leurs doigts et les miens se sont enfoncés dans notre peau comme pour sentir ce qui allait arriver. 

Deux coups durs et des gémissements et j'ai eu le coup de foudre de ma vie. Ma chatte s'est immédiatement enflammée avec leur éjaculation en me tirant dessus. Le fait d'avoir quatre mains qui me touchent et deux bites en moi m'a fait crier quelque chose alors que j'arrivais à l'apogée de ma première double baise. J'ai tremblé de partout et j'ai haleté pour respirer. Ils m'ont tenu serré et ont serré mes seins très fort. Nous avons tous gémi et nous nous sommes sentis. Je sentais leur sperme jaillir par pulsations sur les côtés de ma chatte.

Je....je.....j'ai perdu la tête et je me suis accroché à nous en nous serrant tous fort. Les deux frères ont continué à me pomper lentement et à embrasser mon visage et mon cou. J'avais trouvé un nouveau high dans lequel j'étais complètement à l'aise maintenant. J'aimais ça et ma chatte aussi. J'ai essayé de leur serrer la queue, mais j'étais trop faible. Ils m'avaient baisé et j'avais déjà prévu d'en faire plus.

J'ai réussi à les serrer fort et à faire bouger ma chatte d'avant en arrière. Je voulais des secondes et ils l'ont fait aussi.

Ils ont échangé leur place sur moi et ma chatte a repris vie. Dans les deux bites est allé de nouveau. J'avais tellement chaud que j'ai cru que j'allais m'évanouir. Ils aimaient m'embrasser et sentir mes seins. J'étais au paradis, c'est sûr. Ils savaient maintenant comment me rendre chaude au-delà de mes rêves les plus fous. J'ai tordu mon corps dans la joie et l'excitation alors qu'ils faisaient équipe avec moi dans leur désir de me baiser à nouveau. C'était un baiser de victoire, de victoire, de victoire que nous voulions tous. Je gémissais de folles choses alors qu'ils gémissaient et me baisaient fort et profondément.

Est-ce que je pouvais supporter ce qui allait arriver ?...je me demande.

Putain !, ces mecs pouvaient baiser ! J'ai tenu bon alors qu'ils se lançaient dans une double frénésie de baise rapide. J'ai gémi par à-coups pendant qu'ils me tapaient sur la chatte. J'ai vu des étoiles et j'ai senti une double charge de sperme chaud en moi. On a tous gémi, on s'est tortillé et on s'est battu. J'ai vu une lumière vive... puis noire alors que je m'évanouissais un peu. C'était le point culminant de tous les orgasmes que j'avais jamais eus. Leurs mains étaient partout sur moi avec de douces pressions alors qu'ils m'embrassaient doucement.

---------------

"Maman....Maman, réveille-toi. J'ai entendu la voix d'Eric. "Comment s'est passé ton week-end ?" a-t-il dit. Il a baissé les couvertures. Il a vu un énorme cercle humide au milieu du lit. Il a souri et a dit :

"Wow, c'est bien."

Il m'a porté jusqu'à la douche. On a fini dans son lit. Il a commencé à m'embrasser et ses mains ont touché mes seins et ma chatte.

Eric....
....maintenant je savais ce que maman aimait. Je lui ai dit doucement. "J'ai beaucoup de mes copains adolescents qui veulent te rencontrer maman." Elle a ouvert ses yeux souriants et a dit : "Amène-les tous."

J'ai glissé ma bite en elle et on a commencé à baiser. C'était une femme sauvage, qui me poussait et se tortillait pendant que sa chatte serrait fort ma bite. Je lui ai vidé mes couilles avec un esprit qui plie le sperme. Elle a crié de joie alors qu'elle atteignait son point culminant, a enfoncé ses doigts en moi, s'est tenue serrée et a tremblé.

Je suppose que cette nouvelle l'a rendue heureuse.

Elle a continué à me baiser jusqu'à ce que je m'évanouisse..... 

D'autres histoires de cul à dévorer :