Les histoires érotiques (et plus coquines encore)

Les récits, nouvelles et autres histoires de sexe à lire discrètement pour se faire plaisir

Histoire de sexe: Ma copine me fait devenir bisexuelle

Je me tenais là en me regardant dans le miroir. J'étais habillée de mon teddy rose transparent préféré et de la culotte assortie. Lorsque je me suis tournée pour regarder mon profil, j'ai caressé mes seins et j'ai souri. Je n'avais pas été baisée depuis 5 jours et c'est une longue période pour moi alors j'étais tout simplement excitée.

Je me tenais là en me regardant dans le miroir. J'étais habillée de mon teddy rose transparent préféré et de la culotte assortie. Lorsque je me suis tournée pour regarder mon profil, j'ai caressé mes seins et j'ai souri. Je n'avais pas été baisée depuis 5 jours et c'est une longue période pour moi alors j'étais tout simplement excitée.

J'ai deux hommes pour le sexe récréatif mais Brad baisait une autre fille depuis un moment et Jason (qui avec Monica loue une chambre chez moi) n'était pas en ville alors j'ai décidé de faire ce que toute fille américaine au sang rouge ferait, me masturber. 

Je suis allée à ma table de nuit, j'ai ouvert le tiroir et j'ai pris mon gode préféré, mon vibromasseur clitoridien, du lubrifiant et bien sûr une serviette car je suis une femme fontaine et je peux faire un peu de dégâts.

J'ai enlevé ma culotte et ma blouse et je suis allée sur ma chaise préférée dans le monde entier car elle est parfaite pour qu'une fille puisse s'y baiser. Les pieds avant se prolongent à travers les accoudoirs, créant des poteaux rembourrés autour desquels j'accroche mes jambes pour me maintenir confortablement écartée.

Une fois assise, je me suis regardée dans le miroir en face duquel je suis assise et j'ai commencé à masser mes seins, en les soulevant et en les pressant doucement et en pinçant mes tétons maintenant érigés. J'ai souri et posé ma tête en arrière et fermé les yeux alors que ma main gauche glissait vers ma chatte. "uummmm". J'ai doucement gémi en glissant deux doigts à l'intérieur de moi et j'ai commencé à les faire tourner d'avant en arrière en remarquant à quel point j'étais humide.

J'ai retiré mes doigts et les ai portés à mon nez et j'ai senti ma chatte, puis je l'ai goûtée. "Tu es une vilaine petite cochonne". Je me suis murmurée en mettant du lubrifiant sur ma main et j'ai commencé à l'étaler sur ma chatte.

J'ai pris un doigt et j'ai commencé à faire le tour de mon clito, d'abord dans un sens puis dans l'autre, en tournant en rond alors que je me sentais détendue et que ma chatte picotait légèrement. J'ai fermé les yeux et j'ai commencé à frotter ma chatte doucement et lentement.

Les yeux toujours fermés, j'ai tendu la main vers mon godemiché que j'avais posé sur la table à côté de moi. Au moment où ma main s'est refermée sur lui, j'ai été surprise de sentir quelqu'un attraper mes chevilles. J'ai inspiré brusquement et laissé échapper un court glapissement en ouvrant les yeux et en voyant Monica à genoux devant moi. "Qu'est-ce qui se passe ? D'où viens-tu ?" J'ai demandé.

Monica a simplement souri et a demandé "Ça te dérange si je t'aide avec ça ?" en léchant mes lèvres.

"ahh". J'ai dit en sentant la langue de mon amie lécher ma chatte et passer sur mon clitoris.

"Détends-toi chérie, je t'ai regardée te baiser plusieurs fois alors que tu ne savais pas que je regardais. Cette fois, j'ai décidé de voir si mon ...um....attention te dérangerait." dit Monica

Monica est une vraie lesbienne, elle dira à tous les gars qui l'approchent qu'elle ne fait pas de bite....JAMAIS ! Bien sûr, je le savais, mais ça ne m'a jamais traversé l'esprit de faire l'amour avec mon amie car je me considérais comme une hétéro. Depuis cette nuit-là, je me considère comme bisexuelle.

Elle a maintenu mes chevilles au sol pour que je ne puisse pas libérer mes jambes de la chaise pendant que je la regardais. "Eh bien, hum" était tout ce que je pouvais dire.

Elle m'a léché à nouveau puis a dit "Je pense que tu aimerais essayer femme contre femme".

Je l'ai simplement regardée et je n'ai rien dit.

"Je vais prendre ça pour un oui" a-t-elle dit.

J'ai fermé les yeux et mis ma tête en arrière alors qu'elle commençait à lécher et sucer ma chatte avec ardeur. Elle était FANTASTIQUE pour donner la tête à une fille. J'ai commencé à gémir doucement au début alors que je sentais qu'un orgasme bien nécessaire se développait en moi.

Mes gémissements ont augmenté en intensité et en volume lorsque j'ai senti la première vague d'orgasme m'envahir. J'ai commencé à bouger mes hanches en même temps que sa langue alors qu'elle concentrait sa langue sur mon clito et commençait à me baiser avec les doigts.

"OH, OH GOOOOOD !" J'ai crié lorsque mon orgasme a atteint son point culminant et que j'ai senti mon sperme gicler de moi. J'ai arqué mon dos en jouissant et ce faisant, j'ai déplacé la position de mon trou à pipi et mon sperme a frappé Monica en plein visage.

Elle s'est léché les lèvres et a gloussé en disant "Je savais que tu étais une gicleuse mais... Bon sang, chérie !".

Je me suis détendue lorsque mon orgasme a reculé et je me suis installée sur la chaise. Haletant, j'ai dit "Bon sang, tu es douée pour ça ma copine !".

"Ouaip, je suis bonne à quelques autres choses aussi", a répondu Monica. "Détends-toi et passe-moi ce gode, je pense que tu as besoin d'être baisée", a-t-elle dit.

Je me suis baissée et j'ai commencé à frotter doucement ma chatte en lui souriant.

Monica a fait un clin d'œil et a dit : "Jason sera de retour demain et te baisera à fond avant que tu t'en rendes compte. En attendant ....." Elle a laissé la phrase inachevée en portant mon gode à ma bouche et je l'ai embrassé.

Je l'ai regardée positionner le gode sur mes lèvres et j'ai gémi doucement par anticipation mais elle l'a fait glisser de haut en bas sur ma chatte, me taquinant.

"Ahhh...oooohhh !" J'ai gémi. Je voulais tellement qu'elle me baise avec, l'envie devenait rapidement un besoin.

Puis elle s'est penchée et m'a donné mon premier vrai 'baiser de fille'. C'était tellement différent d'un baiser d'homme. Ses lèvres étaient si douces et je pouvais sentir son eau de Cologne et sentir sa langue se glisser dans ma bouche. Elle a fait un mouvement de sonde qui a parcouru toute ma bouche, c'était une sonde douce plutôt que la pénétration que les hommes aiment. Elle était chaude et douce, c'était vraiment calmement érotique.

J'ai senti sa main sur mes seins et elle a commencé à masser mes seins et à presser mes tétons maintenant érigés.

"J'ai envie de les atteindre depuis que je t'ai rencontrée", a-t-elle dit en souriant.

Elle m'a embrassé à nouveau, un long et profond baiser français qui m'a fait défaillir. Mon Dieu, j'étais si excité.

Je l'ai sentie prendre ma main et la mettre sur ses seins et j'ai compris le message alors j'ai commencé à la masser. C'était très étrange de masser les seins d'une autre femme, je ne savais presque pas quoi faire. Alors je lui ai fait ce qu'elle me faisait.

J'ai senti sa main descendre vers ma chatte et elle a commencé à caresser doucement mon clitoris et mes lèvres. J'ai gémi doucement quand elle a enfoncé deux doigts en moi et a commencé à me baiser doucement avec les doigts.

J'ai tendu la main pour lui rendre la pareille et j'ai découvert qu'elle était tout aussi humide à l'intérieur que moi. Ma tête était en arrière et mes yeux étaient fermés alors que nous nous baisions simplement avec nos doigts. J'ai découvert que j'aimais quand elle gémissait ou roucoulait doucement en sachant que je lui faisais plaisir.

Je n'étais pas sûr qu'elle me permettrait de faire ça mais elle semblait apprécier autant que moi.

J'ai levé la tête pendant qu'elle passait et retirait sa main de ma chatte. J'ai regardé, les yeux écarquillés, alors qu'elle prenait mon gode et l'enfonçait profondément en moi.

"OOOhhhh !" J'ai chuchoté "Ça fait tellement de bien. J'ai besoin de ça depuis longtemps." J'ai continué.

Elle a ensuite commencé à me baiser profondément pendant qu'elle me chatouillait doucement le clito avec un doigt. Elle était un peu penchée en avant alors j'ai tendu la main et j'ai commencé à frotter ses fesses et à passer ma main le long de sa chatte par l'arrière.

Il n'a pas fallu longtemps pour que mon corps réagisse à sa stimulation et j'ai senti un autre orgasme se développer.

"Oh, Monica... ah....ah....ceci va être un gros !" J'ai dit en attrapant les rampes et en me laissant aller.

Ma chatte a commencé à s'écraser à chacun de ses coups avec le gode. J'ai senti une énorme vague de plaisir m'envahir alors que ma chatte commençait à picoter. Mes cuisses ont commencé à avoir quelques spasmes alors que mon orgasme atteignait un niveau incroyable. Je me suis penchée un peu en avant et j'ai regardé comment elle a fait glisser le gode dans et hors de son corps très rapidement. C'était une sensation très féminine car elle me baisait très profondément.

J'ai senti mon orgasme monter en flèche et j'ai fermé les yeux. Une vague après l'autre de pur plaisir sucré s'est abattue sur moi alors que je grogne et gémis.

J'ai senti une main recouvrir mon clito et la partie supérieure de mes lèvres mais la pénétration a continué.

"OH...OH....AAAGGGHHH....OOOOHHH !" J'ai crié en jouissant de façon explosive en envoyant mon sperme dans la main de Monica. J'ai entendu l'éclaboussure et j'ai senti mes jus chauds frapper mon ventre et mes cuisses.

Elle a continué à me baiser....hard.... tandis qu'elle se penchait et commençait à lécher mon clito.

"Allez, Hélène, jouis encore pour moi." Elle a dit qu'elle recommençait à lécher mon clito d'abord de haut en bas puis de côté.

Elle m'a poussée dans un autre orgasme au moins aussi intense que le dernier. Ma chatte s'écrasait bruyamment maintenant alors que Monica augmentait sa vitesse avec le gode.

"Peux-tu le prendre plus profond ?" a-t-elle demandé.

Je ne pouvais pas répondre car je haletais et grognais dans les élans d'un autre orgasme. J'ai à peine entendu la question.

Mais j'ai senti sa réponse car le gode m'a pénétré un peu plus profondément, ce qui m'a fait ouvrir les yeux et la regarder alors que je plongeais dans le précipice de la félicité féminine. La sensation du gode si profond en moi avec Monica qui me lèche comme une folle a déclenché l'un des orgasmes les plus incroyables de ma vie. Ma tête et mon dos se sont arqués par réflexe tandis que je criais de plaisir. Ma cyprine a rejailli sur ma tête alors que Monica continuait à me baiser.

Elle a ralenti un peu lorsque mon orgasme s'est calmé et que je me suis réinstallé dans mon fauteuil. Elle a continué à ralentir jusqu'à ce qu'elle baise doucement et lentement, me faisant descendre, doucement.

"Baise-toi pour moi, ok ? Je veux te regarder ?" a-t-elle demandé.

Je me suis baissé et j'ai pris le gode qu'elle m'avait donné avec des mains tremblantes et j'ai remarqué que mes cuisses tremblaient aussi. J'ai levé les yeux vers elle pendant que je me baisais et j'ai souri. "Wow !" était tout ce que je pouvais dire.

Elle s'est reculée et m'a regardée puis a dit : "Tu as l'air tellement....well....fucked ! Tes seins, ton cou et ton visage sont rougis, tu transpires un peu et l'expression de ton visage est inestimable ! J'ADORE quand mes filles ressemblent à ça ! Tu te sens mieux ?"

Je ne pouvais que hocher la tête à ce moment-là. La pièce empestait l'odeur de ma chatte. J'ai retiré le gode de moi et j'ai commencé à frotter doucement ma chatte. J'étais absolument trempée.

Je l'ai regardée soulever chacune de mes jambes par-dessus le poteau de la rampe et j'ai remarqué que mes jambes tremblaient encore un peu. Monica a tendu les mains et a demandé "Tu peux te tenir debout ?".

"Je ne suis pas sûre". J'ai répondu doucement en tendant le bras et en attrapant ses mains.

Elle m'a aidé à me mettre debout, d'abord en tremblant. Elle m'a pris dans ses bras et m'a embrassé profondément une fois de plus. La sensation de ses seins pressés contre les miens était différente mais j'ai découvert que j'aimais ça.

Elle a levé une cuisse et l'a glissée entre mes jambes en frottant ma chatte avec. C'était tout nouveau pour moi alors j'ai fait la même chose avec elle. J'ai découvert qu'elle était très humide et chaude et j'avais vraiment envie de la lécher et de lui faire plaisir, de lui donner un peu de la joie qu'elle m'avait donnée.

Lorsqu'elle m'a libéré du baiser, elle a pris mes deux mains dans les siennes et m'a conduit au lit où elle s'est assise sur le bord et a écarté ses jambes. "Cela te dérange ?" a-t-elle demandé.

"Bien sûr que non". J'ai répondu en m'agenouillant devant elle. L'aspect et l'odeur de sa chatte de près étaient séduisants. Je me suis penché en avant et j'ai léché ses lèvres en la goûtant. Elle a gémi doucement et cela m'a donné envie de la satisfaire encore plus. J'ai senti ses mains sur ma tête alors qu'elle me tirait plus près d'elle en pressant mes lèvres contre sa chatte alors qu'elle commençait à lever et baisser son bassin.

Je n'étais pas tout à fait sûr de savoir comment faire alors j'ai simplement fait ce que les mecs me font. J'ai poussé ma langue entre ses lèvres et l'ai glissée en elle aussi loin que possible en la déplaçant un peu. Puis je me suis dirigé vers son clito et j'ai commencé à le caresser doucement avec ma langue.

Ses gémissements sont devenus plus forts et plus intenses, alors je suis devenu plus intense aussi. Son bassin a commencé à bouger davantage mais je suis resté avec elle car je savais qu'elle était proche de l'orgasme. Elle a pressé ma tête contre elle alors que je la sentais frémir et se crisper en même temps.

"DAAAHH....oh Hélène....YESSSS !" s'est-elle exclamée.

"Oh oui, bébé, lèche-moi plus fort, plus vite... YEAHHH....c'est ma fille !" a-t-elle crié.

J'ai senti qu'elle avait des spasmes plusieurs fois alors que je sentais et goûtais son sperme avec ma langue. Je l'ai sentie tirer un peu ma tête en arrière et j'ai levé les yeux vers elle et mon cœur a fait un bond en voyant un sourire très satisfait sur son visage.

Elle s'est allongée sur le lit et a dit : "Viens ici mon coeur".

Je suis montée sur le lit à côté d'elle et elle a roulé sur le côté avec moi sur le dos et a commencé à masser doucement mes seins. "Tu as de très beaux seins, Hélène, je le pense vraiment", a-t-elle dit en se penchant vers moi et en commençant à me sucer pendant qu'elle commençait à masser ma chatte également.

Je me suis allongée et j'ai simplement profité de son toucher et d'une très forte rémanence. C'était tellement différent d'être avec un homme, même sa succion était douce et très agréable. À ce moment-là, je savais que je le voulais à nouveau....I était bi.

"Vous avez fait un sacré spectacle les filles". a dit une voix d'homme.

J'ai glapi et me suis retournée pour regarder la porte et Jason était là.

"Depuis combien de temps es-tu là ?" J'ai demandé, un peu gênée.

"A peu près tout le temps, ma puce. Tiens Monica, tu as gagné à la loyale." Jason a dit en posant un billet de vingt euros sur la commode.

"Nous avons fait un pari, Hélène, Monica a dit qu'elle pouvait te séduire et j'ai dit qu'elle ne pouvait pas, j'ai perdu", a-t-il dit en souriant.

"Je dois cependant te dire que je t'ai vu jouir quoi... une centaine de fois ou plus... mais la dernière fois....wow, mon cœur, c'était quelque chose à regarder. Ça rend un gars......well..." il a laissé la phrase inachevée alors qu'il a baissé son pantalon et exposé sa bite dure et rigide de neuf pouces et m'a souri.

"Lève-toi face au lit et penche-toi en avant, chérie." dit Monica.

"Prends-le comme une grande fille", a-t-elle poursuivi.

Dès que je me suis mise en position, j'ai immédiatement senti la tête de sa bite sur mes lèvres. Je me suis retournée vers lui lorsqu'il a dit "Je te manque ?" et a poussé sa bite à fond en moi.

"UUGGHH" j'ai grogné, il se sentait MAGNIFIQUE !

Je l'ai senti attraper mes hanches et pousser fort en moi alors qu'il disait "Oh mon Dieu, Hélène, tu es si chaude, humide et serrée et, oui, tu m'as manqué aussi, chérie."

"Je vais te dire, pourquoi ne manges-tu pas la chatte de Monica pendant que je te baise", a-t-il dit en commençant à me baiser doucement.

Sa bite était EXCELLENTE en glissant si profondément en moi, encore et encore. Un godemiché, c'est bien mais rien ne remplace un vrai homme en moi.

Monica s'est positionnée correctement et j'ai recommencé à la lécher. C'était un peu différent d'être baisée par un homme avec une excellente queue tout en goûtant et en sentant la chatte d'une autre femme. C'était excitant et cela m'excitait énormément.

"Baise-la doucement, s'il te plaît, jusqu'à ce qu'elle me fasse jouir, puis vous pourrez vous en donner à cœur joie." dit Monica en gloussant.

"Oh oui, Hélène", dit Jason, "Ta chatte m'a manqué et j'adore quand tu te tortilles comme ça !".

Après un bon orgasme, quand je gicle (je ne le fais pas toujours), ma chatte se contracte un peu et les gars disent que je suis plus serrée. Eh bien, je n'en sais rien, mais je sais que lorsqu'un mec me pénètre quand je suis comme ça, la pénétration est exagérée et on a l'impression qu'il est beaucoup plus profond qu'en réalité. C'est assez agréable en fait, j'aime me sentir comme une 'fille sur un bâton' alors qu'il avait l'impression d'être en moi jusqu'au nombril.

Pendant un moment, il n'y avait que le bruit de ma chatte qui s'écrasait et les gémissements de Monica et moi. J'ai finalement trouvé un rythme de va-et-vient du clito de Monica à ses lèvres qui lui plaisait et elle a commencé les mêmes girations qu'avant. J'ai appuyé plus fort sur sa chatte avec ma tête et elle a commencé à gémir plus fort alors j'ai léché pour tout ce que je valais. Ce n'est pas une chose facile à faire avec une bite de neuf pouces qui entre et sort de toi, je peux te le dire.

J'ai senti ses mains sur l'arrière de ma tête et j'ai su qu'elle était proche de l'orgasme alors qu'elle me pressait encore plus fort contre sa chatte maintenant trempée. Elle a arqué son dos lentement à mesure que son orgasme augmentait jusqu'à ce que les seules choses qui touchent le lit soient sa tête et ses talons.

J'ai ouvert la bouche et couvert son clito et une partie de ses lèvres alors que son orgasme atteignait son apogée et qu'elle criait d'extase. J'ai senti et goûté ses fluides à nouveau alors que je la léchais pour la garder propre pendant qu'elle se baissait à nouveau sur le lit.

Jason avait interrompu sa baise avec moi pour regarder son final mais il était complètement en moi et j'ai grogné quand elle est venue. C'était étrange d'être complètement rempli par un homme alors que j'amenais une autre femme à ce qui devait être un orgasme fantastique, en la sentant et en la goûtant pendant tout le processus. C'était étrange mais amusant !

"Oh mon Dieu, Hélène, tu étais parfaite". Monica a dit en se remettant et en commençant à me masser la tête. J'ai continué à la lécher doucement tandis que Jason a recommencé à me baiser.

Au bout de quelques minutes, Monica s'est extirpée du lit et est restée debout à regarder Jason se jeter sur moi. Il me baisait fort et rapidement. Je voulais me tourner et le regarder mais tout ce que je pouvais faire, c'était de baisser la tête vers le lit et de le laisser s'amuser avec moi.

Je grogne en même temps que ses poussées jusqu'à ce que je dise : "Oh oui, Jason, baise-moi plus fort avec ta MAGNIFIQUE queue. Oh mon dieu, tu sais vraiment comment baiser une fille !".

Je l'ai senti ralentir au bout d'un moment et j'ai senti la main de Monica lubrifier mes fesses quand elle a dit "Autant nettoyer tous ses tuyaux là, mon grand".

J'ai fait une petite moue espiègle en sentant la bite de Jason glisser hors de moi alors je me suis retournée et je me suis agenouillée devant lui, j'ai levé les yeux vers lui et j'ai demandé "Avant de faire ça, je peux te sucer ?".

Il m'a souri et a dit "Fais comme chez toi, bébé".

J'ai pris sa bite dans ma bouche aussi loin que possible et je pouvais goûter mon jus de chatte sur lui. J'ai grogné doucement en commençant à le caresser avec ma bouche alors que j'encerclais sa bite avec mes doigts et commençais à le caresser légèrement avec eux en même temps que ma bouche.

Au bout d'un moment, je l'ai entendu grogner doucement et il a dit : "Oh oui, Hélène c'est parfait......ah, chéri c'est si bon.....girl, tu fais vraiment une super pipe."

Il était si dur que lorsque je me suis brièvement arrêtée pour lever les yeux vers lui et sourire à son compliment, sa queue a glissé de ma main et s'est cognée contre son bassin.

En le reprenant dans ma bouche, j'ai travaillé encore plus fort sur lui. J'ai fait de nombreuses fellations à Jason et je savais ce qu'il aimait et je voulais vraiment lui faire plaisir. J'ai commencé à faire le tour de la tête de sa queue avec ma langue et à presser doucement ses couilles.

Je me suis baissée et j'ai commencé à me doigter avec ma main libre. En caressant ma chatte trempée, j'ai commencé à ressentir des picotements à l'intérieur, en prévision de ce qui allait arriver.

J'ai commencé à gémir doucement autour de sa queue pendant que je caressais doucement mon clitoris. Je l'ai sucé pendant plusieurs minutes avant que, finalement, je sente ses mains sur ma tête.

"Lève-toi et tourne-toi, ma chérie", a-t-il dit.

J'ai fait ce qu'on m'a dit et quand je me suis retournée, Monica était de nouveau sur le lit et elle a dit "Lèche-moi encore, s'il te plaît, pendant qu'il te baise." en écartant ses jambes et en écartant ses lèvres avec ses doigts.

J'ai senti Jason répandre un peu de lubrifiant sur mes fesses alors que je me penchais pour manger la chatte de Monica.

Je ne l'avais léchée que quelques fois quand j'ai senti la queue de Jason se presser contre mes fesses. J'ai levé les yeux et j'ai attendu qu'il pousse à nouveau en moi.

Après un moment d'hésitation, je l'ai senti entrer en moi et pousser profondément dans mon anus.

"AAHhhhhh." J'ai murmuré doucement en sentant sa pénétration. Le sexe anal ne me dérange pas vraiment, ce n'est pas mon préféré mais ce n'est pas mauvais. Il n'y a évidemment pas de stimulation clitoridienne mais j'apprécie vraiment la pénétration.

J'ai repris la tâche qui m'était assignée sur Monica pendant que Jason entrait dans son rythme.

Encore une fois, il n'y avait pas beaucoup de bruit à part les gémissements de Monica et le doux bruit glissant de la bite de Jason qui entrait et sortait de mon cul.

J'ai senti les mains de Monica sur les côtés de ma tête alors qu'elle commençait à me tirer plus fort vers sa chatte. J'avais appris que c'était un signe qu'elle était proche de l'orgasme alors j'ai intensifié mon léchage et ma succion.

Jason a aussi commencé à me baiser plus fort et plus vite, ce qui m'a fait grogner un peu, mon dieu qu'il était bon. Monica a commencé à onduler avec ses hanches et c'était un défi de la suivre pendant que je me faisais baiser si vigoureusement dans le cul.

"Ah....Ah....Ah....AAWWW GOD !" Monica a crié pendant qu'elle jouissait.

Je l'ai sentie frémir et j'ai goûté son sperme alors que son orgasme atteignait son apogée. Ses cuisses tremblaient alors qu'elle tenait fermement ma tête contre sa chatte.

Jason, pendant ce temps, continuait à me baiser fort et rapidement tandis que Monica s'éloignait de moi en se frottant la chatte et en haletant. J'ai simplement posé ma tête et ma poitrine sur le lit et j'ai profité de lui.

Après un moment, il a commencé à ralentir et a dit : "Les filles, c'est un BLAST ! Nous aurions dû faire ça il y a longtemps ! Hélène, tes fesses sont superbes ! Jolies et serrées, j'aime ça."

Il s'est amusé à me gifler les fesses et m'a demandé si j'étais d'accord, mais tout ce que je pouvais faire, c'était grogner doucement en rythme avec ses poussées.

Lorsqu'il a ralenti pour s'arrêter, j'ai levé la tête et regardé derrière lui. Il était un peu humide de sueur et il a dit "Chérie, je vais bientôt jouir, tu le veux ici ou dans ta chatte ?".

"Au fond de ma chatte, s'il te plaît, mais je veux être sur le dos." J'ai répondu. Je voulais être sur le dos pour qu'il me stimule un peu le clitoris car j'étais sur le point d'exploser, j'avais vraiment besoin de jouir à nouveau.

"Ok, alors roule sur le dos". Jason a répondu.

Je me suis roulée mais j'ai couvert ma chatte avec ma main et j'ai dit "Hé, tu connais les règles. Lave-toi d'abord, s'il te plaît."

Au début, j'ai cru que je l'avais mis en colère vu l'expression de son visage mais il s'est adouci et il m'a embrassée et a dit "Ok, je reviens tout de suite, garde-toi chaude pour moi." en posant mon gode sur le lit.

Alors qu'il se tournait pour partir, Monica a ramassé le gode en me souriant alors qu'elle le poussait doucement dans ma chatte squishy.

J'ai posé ma tête en arrière et j'ai fermé les yeux en me détendant et en appréciant ce qu'elle me faisait.

Il n'a pas fallu longtemps avant que je la sente retirer le gode et que je sente la bite de Jason le remplacer au fond de moi. Il a commencé à me baiser doucement au début alors que j'ouvrais les yeux et regardais le bassin. Je pouvais voir une partie de la tige de sa bite glisser d'avant en arrière et luisante de mouille.

Il s'est penché et a mis ses mains sur mes épaules et a commencé à me baiser beaucoup plus fort et plus profondément. Je gémissais bruyamment alors qu'un autre orgasme se construisait en moi. Il a commencé à me baiser encore plus fort et plus vite car il pouvait dire que j'étais sur le point de jouir à nouveau.

"ah...ah...AH...AH...AWW GOOODDD....JEEEEEZZ !" J'ai crié alors que mon orgasme était à son apogée.

J'ai serré les mains en poings et j'ai tapé sur le matelas pendant que je venais fort. J'ai levé la tête et regardé en bas pendant que je venais et j'ai vu et senti mon jus gicler de moi. Jason me pilonnait maintenant plus fort qu'il ne l'avait jamais fait auparavant et il a continué pendant encore quelques minutes.

"Allez, bébé, encore une comme ça !" Jason a dit en continuant à me pomper.

Je le regardais les yeux écarquillés et la bouche ouverte alors que j'essayais de me remettre de mon orgasme mais j'en ai juste senti un autre se construire. "ugh.....ah....jaSOOONNNN !" J'ai crié alors que mon dos se cambrait et que je venais encore une fois.

Je l'ai senti ralentir un peu et il a mis mes chevilles sur ses épaules. Je savais par expérience qu'il était maintenant prêt à jouir et j'ai attrapé les couvertures pour l'empêcher de me pousser à travers le lit car il pousse assez fort quand il jouit.

Il s'est à nouveau penché sur moi en poussant sa queue aussi loin en moi que je pouvais le supporter. Je l'ai même senti appuyer contre la membrane arrière de ma chatte.

"Oh, DIEU !" J'ai dit doucement car je savais ce qui allait arriver puisqu'il m'a fait ça plusieurs fois.

J'ai regardé pendant qu'il faisait une pause au fond de moi, puis se retirait et poussait en moi, puis faisait une nouvelle pause et poussait à nouveau. Il a commencé à grogner comme le font les hommes lorsqu'ils jouissent. Lorsqu'il a poussé une fois de plus, il a fait une pause et a laissé échapper un fort gémissement.

"uuhhhGGGHHHH....uuhhhGGGHHH !" a-t-il grogné.

J'ai ressenti l'éruption la plus exquise dans ma chatte qui m'a fait glapir doucement car j'ai été surprise par la force de son sperme. Il m'a fait gicler plusieurs fois, chacune d'entre elles me faisant frissonner et gémir doucement alors qu'il venait si profondément en moi.

Quand il m'a fait gicler pour la première fois, ma tête a volé en arrière et Monica m'a dit plus tard que mes yeux roulaient en partie sous mes paupières. C'était un moment intensément féminin lorsque j'ai senti son sperme chaud et blanc se répandre en moi.

Il y a eu un silence total dans la pièce pendant un moment car nous avions tous les deux besoin de récupérer. Je l'ai senti commencer à se détendre en moi alors qu'il se penchait et embrassait mon front. Il n'a pas dit un mot mais le regard sur son visage en disait long, il était content et satisfait. Nous nous sommes simplement fixés l'un à l'autre, incapables de parler.

Nous étions tous les deux étincelants de sueur et il s'est retiré de moi. Il s'est penché sur moi, m'a embrassée et a dit : "Hélène, ma chérie..... je ne sais pas quoi dire, c'était FANTASTIQUE !".

C'était gênant mais j'étais sans voix et j'ai juste hoché lentement la tête en le fixant.

Lorsque Monica a pris la parole, cela m'a fait sursauter car je n'avais pas remarqué qu'elle était là à regarder tout ça, elle a dit en gloussant "Jason, je pense qu'elle en a eu assez, pour l'instant en tout cas."

Jason a caressé le côté de mon visage avec sa main et a dit "Oui, je pense, mais nous devons recommencer, les filles !".

"Oh, tu peux être sûr que nous le ferons", a répondu Monica.

J'étais toujours sur le dos sur le lit, les jambes écartées et ma chatte mouillée exposée alors que ma tête allait de Jason à Monica pendant qu'ils parlaient.

Jason a rassemblé ses vêtements et s'est dirigé vers sa chambre quand Monica a pris ma main et m'a dit : "Allez, ma puce, tu dors avec moi ce soir, ce lit est un désastre, tu pourras le nettoyer demain."

Je tremblais encore un peu en me levant mais je l'ai suivie main dans la main jusqu'à sa chambre. J'ai dormi comme un bébé, bercée dans ses bras.

D'autres histoires de cul à dévorer :